01 mars 2013

Die hard : belle journée pour mourir

C'est mon cinquième rendez vous avec John McClane. Après avoir vu ce film je pense qu'on n'est pas encore au rendez vous de trop mais qu'on n'en est pas loin. Cette fois Bruce part s'éclater en Russie. La baston, les fingues, les explosions, les courses poursuites sont toutes là comme d'habitude. De ce côté on n'est pas déçu. on a toujours un conflit familial autour de l'histoire. Là aussi c'est comme d'habitude et cette fois c'est son fils qui s'y colle. Par contre le reste est plus que léger. L'intrigue surtout, elle est remplie d'incohérences quand ça n'est pas incohérent c'est d'une faiblesse impressionnante. Comme le pseudo rendez vous en haut de la tour d'une hôtel à Moscou (et la trahison prévisible de fifille) ou la petite escapade à Tchernobyl où là on se demande comment ils ont pu inventer une histoire aussi stupide? Je ne saurais pas dire si c'est trop ou pas assez. En tout cas une chose est sure ça manque d'inventivité et d'originalité. Alors il reste Bruce Willis et là Bruce est toujours aussi fort et blasé. C'est quand même formidable parce qu'il parvient toujours a consommer la totalité du stock de munitions de l'armée française dans un film d'une heure trente à peine. Et en plus il n'est jamais à cours de cartouche. C'est formidable encore mieux que Rambo (parce que lui il sait parler). Bon je me moque mais je suis très bon public pour ce genre de film en général et pour cette série en particulier. J'aime bien retrouver de temps en temps mon cher tonton Bruce. J'attends le sixième épisode et ça serait bien si cette fois il se passait à Paris (je lance un appel). C'est enfin mon nanar du mois.

Mon avis : @@@    

Bon film.

A+
    
Enregistrer un commentaire