29 mars 2013

La chute de la maison blanche

J'ai presque trouvé mon nanar du mois avec ce film. Mais presque seulement, parce que le début commence bien mais ça tourne assez vite en eaux de boudin. Cette fois c'est Gérard Butler qui se colle au rôle du gentil héros qui va sauver l'Amérique. On se serait cru dans un épisode de Die Hard. Sauf que cette fois il n'y a pas Bruce Willis. Le pauvre Gérard essaie de le remplacer mais n'est pas Bruce qui veut. Et même gonflé avec une tonne de testostérone, il fait un peu fillette à côté. Ce qui est dommage avec ce film c'est qu'il n'y a absolument aucun humour ni aucune dérision. C'est tellement sérieux et les acteurs sont tellement convaincus de ce qu'ils font que le film souffre d'aucune crédibilité. Je ne parle même du brin nationaliste qu'on peut voir un peu partout (l'honneur du drapeau, le président US qu'il faut sauver quoi qu'il en coûte...). Bref pour un film d'action, on en a pour son argent. Il a beaucoup de bruit, beaucoup d'explosion, de destruction et de cartouches vides mais c'est impressionnant comment ce film tourne dans le vide en roue libre. Tout est prévisible forcément et même la fin, entre mâles virils qui se toisent, on la voit pointer son nez deux plombes à l'avance. C'est donc un film un peu ennuyeux et il n'y a que tout ce bruit qui a réussit à me tenir éveillé. Un peu d'humour et d'autodérision ne lui aurait pas fait de mal. De toute façon ce film ne pouvait être qu'un amuse bouche avant le grand nanar de l'année 2013 : GI Joe (avec Bruce Willis cette fois). Là ça va être terrible. D'autant que le premier épisode de GI Joe en 2009 était déjà un sommet dans le connerie. J'en tremble de plaisir avant de l'avoir vu. Hello Bruce, I miss you.

Mon avis : @@

Bon film.

A+

Enregistrer un commentaire