09 juillet 2012

To Rome with love

Je suis un grand fan des films de Woody Allen. Cette fois son dernier film est bien mais sans plus. J'ai ri, j'ai souri a ces jeux de l'amour et du hasard mais il ne restera pas mon film préféré. Comme d'habitude il joue avec ce qu'il sait faire, avec les rencontres amoureux, avec l'indecision permanente, la séduction et ses propres angoisses. Mais cette fois j'ai l'impression qu'il y manque quelque chose. Le film manque de rythme et les histoires sont très inégales et ça donne un film qui n'est pas fini. C'est dommage parce qu'on dirait que Woody Allen n'a fait beaucoup d'effort pour le monter ou le finir. C'est presque une réalisation de paresseux tellement par moment le film est bancale et faible. Il y a plusieurs histoires en parallèle et elles ne sont pas de la même qualité. J'ai préféré celle avec Jesse Eisenberg et Ellen Page. Il y a dans cette relation ambigue tout une fraicheur que l'on n'a pas avec les autres histoires. Mais nous donner une histoire d'amour à Rome c'est quand même d'une banalité terrifiante. Et contrairement à "Midnight at paris" on nous offre aucun charme de la ville de Rome. A part user et abuser de l'italien, il n'y a rien de plus sur l'âme italienne et romaine. C'est vraiment dommage. Au final ça donne un film au marivaudage mal fichu sans grande envergure... Mais c'est Woody Allen qui film et il parvient quand même à nous offrir quelques moments d'une saveur gourmande et torride. L'idée de l'opéra sous la douche est éblouissante.

Mon avis : @@@

Bon film.

A+
                
Enregistrer un commentaire