13 mai 2013

Les âmes vagabondes

Ce film était classé dans deux catégories : Science fiction et Romance. Après l'avoir vu il ne reste que la seconde catégorie, la romance. Ça ne tourne qu'autour de ça. La SF passe au moins au quarantième plan en arrière. Finalement, il n'y a pas de quoi s'en étonner quand on sait que l'histoire vient de la même auteure qui a pondu la sage saga guimauve de Twilight. Et en plus comme une seule histoire d'amour et de bisou bisou ne suffisait pas, oui parce que comme d'habitude avec Stephenie Meyer ça ne dépasse jamais le cap du bisou bisou, elle nous colle donc plusieurs histoires d'amours en parallèle et en perpendiculaire pour faire dans la métaphore géométrique... un vrai petit monde de polygames presque. Et puis finalement au bout de vingt minutes l'ennui commence à pointer le bout de son nez et les bâillements succèdent aux bisou bisous. Même la fin et les quelques pseudo rebondissements émotionnels de ces quelques adolescents au corps parfaits (manquerait plus que ça soit des caves) ne réussiront pas à sauver ce film d'une mauvaise guimauve fade.

Mon avis : @@

Bon film.

A+
        
Enregistrer un commentaire