03 septembre 2012

Du vent dans mes mollets

Après avoir ce film, j'hésite entre deux mots pour le qualifier. C'est sympathique ou c'est gentil. Dans mon esprit sympathique est plus fort que gentil. Gentil c'est pour dire qu'on sourit mais que c'est quand même un peu faible par moment. Après analyse des candidatures, je retiens donc "gentil". Oui ce film est gentil. Il fait sourire mais reste assez faible par moment. J'ai retrouvé avec Plaisir Agnès Jaoui. C'est drôle comme il se dégage quelque chose de ce personnage qui doute tout en restant remplie de certitude, une vraie mère juive. Isabelle Carré aussi est parfaite dans son rôle de mère célibataire et baba cool. Ca n'empêche pas que le film souffre d'énormes faiblesses. Déjà l'histoire ne pèse pas plus de trois grammes. Elle est presque transparente. On pourrait dire que ça n'est pas ça qui compte le plus du moment qu'on prend du plaisir sauf qu'on navigue pendant plus d'une heure dans des volutes finalement assez banales mais qui par moments ne manquent pas de charmes. Ce charme repose sur la qualité du jeux des acteurs principaux que ça soit les adultes mais aussi des deux gamines qui sont formidables. Mais à vouloir être très trop naïf et plein de bons sentiments, ça donne une histoire un peu "cul-cul". Et puis surtout j'ai trouvé que le film était complètement plombé par la fin qui tombe comme un boulet et qui finit de nous faire basculer dans un "gnan-gnan" redoutable. C'est dommage que cette fin jure autant avec le reste du film. Il n'en restera qu'un petit film gentil mais à la limite de l'insignifiant. Faut pas croire, mais j'ai quand même bien aimé ce film.

Mon avis : @@@

Bon film.

A+
               
Enregistrer un commentaire