14 septembre 2012

Dark horse

Je suis allé voir ce film parce que j'avais envie après le boulot de regarder une comédie marrante pour me changer les idées. Que n'ai-je pas fait en allant voir ce film là? parce qu'il n'a vraiment rien de drôle. En fait le réalisateur Todd Solondz filme un gars qui vit encore chez ses parents et sa caméra nous montre combien il s'emmerde dans la vie (forcément puisqu'il n'a pas de copine! CQFD). Le problème c'est qu'à force de filmer son emmerdement, ben on en vient à s'emmerder nous aussi et là c'est plus embêtant. Le personnage principal (Abe) est bête. Il est d'une bêtise impressionnante (comme son nom d’ailleurs). Sa future bru est tout aussi bizarre et incompréhensible que lui. Il n'y a que le personnage du père joué par un formidable Christopher Walken qui n'a trouvé grâce à mes yeux (c'est surement grâce son air ahuri devant la bêtise de sa progéniture et surtout son pantalon remonté trop haut...). Je n'ai pas trop compris le rôle et la place de l'assistante de son père, on découvre son côté nymphomane qui vient un peu comme un cheveux sur la soupe et ça dérange plus qu'autre chose (en dehors du fait que j'ai tout compris à ce moment là). Sur l'affiche on nous promettait du vrai cinéma subversif. C'est un peu de l'arnaque, faut pas exagérer. Ça n'est pas parce qu'il a une collection de figurines des Simpson dans sa chambre et qu'il roule dans un 4x4 Hummer jaune infame que ça en fait du cinéma subversif. Parce que sinon le Disney Rebelle ou le film Abraham Lincoln, chasseur de vampire c'est le comble de la subversion... Bref, ce film est ennuyeux pour rester poli et c'est un mauvais film tout simplement.

Mon avis : @@ (pour Christopher Walken)

Bon film.

A+
            
Enregistrer un commentaire