02 janvier 2012

Le Havre



Décidément je ne comprendrais jamais l’engouement de la critiques pour le cinéma d'Aki Kaurismaki (sauf que j'aime bien son nom). J'ai vu, lu et entendu des critiques formidables sur ce film (c'était presque le film de l'année pour certains). Et quand je vais le voir j'ai l'impression de m'être trompé de salle ou de projections tellement le film ne correspond pas à ce j'ai pu lire ou entendre. J'avais déjà eu du mal à me remettre d'un de ses films précédents : "L'homme sans passé" (qualifié lui aussi de monument du cinéma en son temps). J'ai reconnu sa manière de filmer dès les premiers plans. C'est là que j'ai commencé à me liquéfier dans mon fauteuil (non pas encore une fois!!!). Le film est tellement lent qu'on s'ennuie pas mal. Je n'y vois aucun naturel et bien au contraire tout sonne faux et j'ai trouvé ce film très artificiel. Il cherche à nous montrer l'humanité qu'il peut y avoir en nous. Malheureusement ça ne marche pas et j'ai trouvé ce film pas très crédible ou plaisant. Il y a quand même quelques passages à sauver comme le personnage tenu par Jean-Pierre Darroussin (finalement les méchants ne sont pas toujours là où on l'imagine) ou les personnages de la boulangère et la tenancière du bar. Malheureusement je me suis pas mal ennuyé en regardant ce film. On aurait dit un cour de diction linéaire. En matière d'Humanité je préfère complètement celle de Robert Guédiguian (et de loin).

Mon avis : @@

Bon film.

A+

Enregistrer un commentaire