29 octobre 2011

Polisse

J'ai mis du temps à écrire cet article parce que je ne savais pas trop par quel bout prendre ce film. Ma réflexion a mis un peu de temps à murir. Dans son ensemble, j'ai aimé ce film car certains aspects m'ont sidéré. Mais un autre côté j'ai reçu ce film comme un documentaire cherchant plus à jouer dans l'émotion et les phrases chocs que dans l'analyse. Comme beaucoup de monde j'ai été emporté et ballotté par ce grand huit permanent entre des situations tragiques (d'une misère insupportable parfois) et des moments où l'humour surgit sans prévenir pour conclure une séquence tragique. un peu pour faire lâcher la pression. Et ça marche! on vit toute la projection avec les rebondissements et les coups de gueule. On alterne la joie, la tristesse, le sordide et le rire. C'est parfois rude mais les acteurs du film nous offrent une interprétation éblouissante (et pas seulement Joey Starr) et le coeur bat à l'unisson de la tension palpable de l'histoire avec des hauts et des bas. Il y a deux séquences que j'ai beaucoup aimées et qui m'ont fait rire : celle de la gamine avec son téléphone portable (cette séquence est salutaire au film pour nous éjecter par un coup de poing de toute cette misère) et la séquence sur le coran. a côté de ça, Maiwen ne filme que dans l'instant pour capter un visage, un regard ou une émotion. Il n'y a aucun recul par rapports au évènements. Ce qui fait qu'à la longue c'est très lourd à porter et à encaisser. on reste dans le superficiel et on ne rentre pas dans l'évènement puisqu'à peine 3 minutes après on passe à autre chose. C'est le parti pris de l'émotion contre la logique. L'émotion l'emporte sur la logique et c'est un peu dommage car on reste dans l'instantané et que j'aurais aimé qu'elle aille plus loin dans l'analyse. Ça reste quand même un très très grand film ne serait ce que pour ses acteurs, pour les images chocs qu'on nous montre, pour l'émotion que l'on ressent et pour tout le rire qui émaille la projection.

Mon avis : @@@@

Bon film.
Enregistrer un commentaire