02 février 2013

Django unchained

Pour un film de Quentin Tarantino, on reconnait bien le style de Quentin Tarantino. Et ça dès les premières images. Et comme d'habitude il en fait des tonnes. Des tonnes où il mêle à la fois le ridicule, l'humour noir, de la violence, avec une bonne histoire plutôt sordide et des personnages complètement improbables. Et dès la première scène j'ai été embalé. Christoph Waltz est toujours impressionnant. Il manie l'humour sous ses airs sérieux à merveille. Son numéro d'équilibriste est assez éblouissant. Le film est découpé en deux parties. La première partie consacrée aux chasseurs de prime est très réussie. les quelques minutes passées avec le Ku Klux Klan à parler chiffon sont à mourir de rire. Et pour cette première moitié de film et même s'il en fait beaucoup dans la violence, le sang et l'absence totale de morale ou même de remords ça marche parce que c'est une parodie du Western Spaghetti. Quentin Tarantino est devenu un maître dans la catégorie du Western Spaghetti. Il y combine une musique bien 70's, une manie du détail poussée à l'extrême avec un rapport de force permanent entre ceux qu'il jugent être les bons et les les autres (forcément les méchants). Et puis vient la seconde partie avec l'opération "Sauvez Willy" (ici Rescue Broomhilda). Là j'ai été beaucoup moins embalé. il commençait déjà à se pointer quelques longueurs avant mais là ces longueurs se transforment en éternité qui durent mais qui durent... Déjà que ça tombe dans une côté mélo, et bien qu'il essaie de le cacher sous plusieurs litres de sang, j'ai eu une impression de gnangnan m'envahir jusqu'à la scène finale. Le problème c'est que ça ne marche pas. Tout est trop long. On dirait qu'il se fait plaisir. Il a surement réussi à avoir un budget de 200 millions de dollars alors il a décidé de nous offrir 1 million de dollars par minute coûte que coûte et ça n'en finit plus... Comme la scène du 1er combat et de la négociation et la rencontre avec Leonardo Di Caprio c'est trop long. Comme cet espèce de Road movie pour rejoindre la plantation en y joignant toujours plus de violence, c'est trop long aussi. Comme ce diner de négociations commerciale autour des esclaves c'est trop long. Je ne raconterais pas la fin mais même le carnage final c'est trop long... Alors bien sûr y a Leonardo Di Caprio qui une fois de plus m'a montré qu'il est un très bon acteur. Il y aussi Samuel L Jackson qui est très bien aussi. Mais tous ces talents d'acteurs n'ont pas réussi à me faire oublier toute ces longueurs qui, après plus de deux heures trente de projection, ont réellement commencer à me gâcher le plaisir de rire. Pour finir c'est un bon Tarantino mais ça n'est pas son meilleur film à mon goût mais ça n'est que mon avis et je le partage.

Mon avis : @@@

Bon film.

A+

Enregistrer un commentaire