29 septembre 2011

L'Appollonide, souvenirs de la maison close

Je m'attendais à voir un film plus transgressif que ça. Bien sur il nous montre une certaine forme de perversion dans l'utilisation sexuelle de ces femmes (forcément c'est une maison close) mais ce film est plus que ça. C'est un film sur les femmes et sur leurs difficultés à faire face aux hommes. aujourd'hui on parlerait de lutte pour l'égalité Homme/Femme. A la fin du XIXe siècle on ne doit même pas connaître ou imaginer cette expression. C'est aussi un film à la recherche esthétique très poussée. Toute les images sont léchées au millimètre près et ça rend un univers clos, lourd et pesant mais sans être écoeurant. l'interprétation de toute ces actrices est bonne, elles parviennent à avoir une dimension tragique sans tomber dans le pathétique ou le cliché. Bien que tout tourne autour du sexe, l'histoire et certaines scènes sont d'une subtilité assez remarquable par moment. J'ai eu du mal à entrer dans le film. Les 30 premières minutes m'ont un peu déboussolé et énervé tellement il ne se passait pas grand chose. Et puis petit à petit, l'histoire et les personnages s'installent et on fait presque corps avec eux (c'est le cas de le dire). J'ai même éprouvé une certaine fascination et même de l'admiration pour ses filles. Pour "Madame" aussi. Je retrouve toujours avec beaucoup de plaisir l'actrice et réalisatrice Noémie  Lvovsky  ainsi qu'Hafsia Hersi qui me confirme son talent. C'est un film qui me faisait un peu peur avant d'aller le voir. Je dois dire reconnaître qu'en sortant de la salle je suis convaincu par sa qualité esthétique et dramatique.

Mon avis : @@@

Bon film.

A+
   
Enregistrer un commentaire