09 juin 2011

Un baiser papillon

Au rayon des mélos, ce film enfonce le clou. C'est impressionnant de voir comment ce film écrit non pas au stylo mais avec un gros marqueur voir un rouleau à peinture tellement les traits sont forcés. C'est tellement gros que ça dégouline de bons sentiments, ça colle et on s'y noie dedans. Mais ça marche et moi j'ai marché à fond. Je n'en reviens pas encore moi même d'avoir été embarqué comme ça par surprise. Bon au début c'est un peu long et brouillon. Et puis d'un coup, une fois que les personnages sont en place et que les liens entre eux sont définis, le film prend une dimension impressionnante. C'est à la fois grave et léger en même temps sans pour autant que le film soit écrasé par la gravité de son sujet. Il y a beaucoup d'humour aussi et je me suis surpris à rire avec eux. J'aime toujours autant Cécile de France et dans ce film elle est MAGNIFIQUE comme d'habitude, une vraie belle étoile filante. Vincent Perez m'a impressionné aussi... Comme quoi des fois il ne faut pas forcément se fier à la critique (qui l'a éreinté) parce que parfois on a des bonnes surprises et cette là c'est une excellente surprise. C'est un film magnifique.

Mon avis : @@@@

Bon film.

A+    

Enregistrer un commentaire