16 mai 2011

Minuit à Paris

Je dois bien dire que le cru 2011 de Woody Allen est un bon cru. Même si je trouve qu'il n'atteint pas le niveau de cynisme de Match Point ou Whateverworks, c'est un bon film. Cette fois il s'essaie au conte de fée et le résultat est très séduisant. Ce qui est drôle c'est que le côté fantastique est amené tout en douceur et c'est surprenant comment où plus il va loin dans l'extravagance et plus ça passe et c'est plaisant. Il plane un parfum de poésie, de magnifique et de légèreté qui font qu'on est transporté par autant de fantaisies. L'état de grâce n'est pas loin avec ce film par moment. C'est avec une très très grande joie que je retrouve par surprise Kathy Bates. C'est un film très extravagant empreint de légèreté mais qui masque une grande gravité sur le désir et le sens de la vie... Qui sont des questions récurrentes dans les films de Woody Allen. Cette fois le décor de carte postale qu'il nous offre sert vraiment bien le film mais si c'est un Paris qui n'existe pas. D'ailleur ce n'est pas un film sur Paris mais un film qui se passe à Paris sur un sujet déjà vu maintes fois sur le temps qui passe et la mélancolie qui peut en ressortir. Ca reste un film brillant, intelligent, remplis de douceur et de joie de vivre. En ces temps durs, ça fait un bien fou  et il n'y a que ça qui compte : le plaisir que ce film provoque.

Mon avis : @@@@

Bon film.

A+         
Enregistrer un commentaire