18 octobre 2010

The Social Network

C'est une des bonnes surprises de la rentrée que je n'attendais pas. Sous ses airs de titres racoleurs je m'attendais à voir un film tout à la gloire de l'Amérique créatrice triomphante. Evidemment l'Amérique est triomphante mais le tableau est beaucoup plus sombre que j'aurais pu le croire. Déjà je suis très content de savoir que l'idée Facebook provient d'une déception amoureuse et d'un envie de vengeance. C'est pas souvent que l'on reconnaît la chose. C'est quand même une déception qui va lui rapporter quelques milliards de dollars (c'est beaucoup pour une simple "pétasse" comme il dit). A côté de ça je trouve que ce film est un chez d'oeuvre de montage. Il est nerveux, rapide, vif. C'est un va et vient permanent entre le passé et le présent mais je n'ai jamais été perdu à un seul instant. On est pris comme emporté dans l'histoire et on brûle de savoir comment ça va tourner. Les dialogues sont brillants, cassants et d'une vivacité inouïe... Le seul petit problème à mon goût c'est le débit de parole qui est beaucoup trop rapide. On n'a pas le temps de se reposer. Je n'ai pas osé tourner le regard une seconde tellement j'avais peur de rater quelque chose. C'est dommage parce que j'ai eu l'impression que David Fincher cherchait à faire tenir son film dans deux heures pas plus mais sans en couper au montage. Ça demande un effort de concentration que je n'avais pas connu au cinéma depuis longtemps. Pour en revenir à l'histoire et au personnage central, je dois dire que Mr Zuckerberg, vous ne m'êtes pas sympathique. J'avais déjà de la méfiance à l'égard de Facebook, ce film ne va pas arranger les choses et se n'est pas seulement le petit lot de trahisons qui se succèdent qui en est la cause mais plutôt parce que nous n'avons par la même conception de la vie et de son prolongement sur le net. Bon j'ai quand même trouvé que ce film était un excellent biopic qui a plu à mes oreilles d'apprenti geek.
Le pire dans tout ça, c'est que même malgré la gène que je peut avoir pour Facebook, la première chose que j'ai faite en sortant de la salle c'est d'aller sur Face machin pour voir si j'avais des messages. Je vais commencer à croire que c'est une vraiment un drogue.

Mon avis : @@@@

Bon film.

A+      
Enregistrer un commentaire