24 novembre 2013

Violette

J'ai mis beaucoup de temps pour me décider à aller voir ce film. J'en avais envie parce que j'avais beaucoup aimé ses films précédents de Martin Provost les magnifiques Où va la nuit et Séraphine. J'aime beaucoup aussi Emmanuelle Devos. Je me suis dit que s'il réussit avec Emmanuelle ce qu'il a fait avec Yolande Moreau ça donnerait un film extraordaire. Sauf qu'entre temps j'ai lu les critiques qui l'on un peu descendu en parlant d'un film lourd avec des actrices engoncées dans leurs costumes trop difficile à porter. Finalement au bout de dix jours je me suis décidé à aller le voir et je ne le regrette pas. Je n'ai pas du tout vu le même film que celui décrit pas les critiques. J'ai vu un film où Emmanuelle Devos a une présence incroyable (comme d'habitude) prise par la passion  et où Sandrine Kiberlain campe une Simone de Beauvoir assez convaincante. Ca donne un film incroyable où ces deux actrices envahissent tous l'espace. C'est assez magnifique à voir. Le film est un biopic sur Violette Leduc, écrivaine que je ne connaissais pas, mais pas seulement. on découvre Violette mais aussi un aspect de Simonde de Beauvoir que je ne connaissais pas non plus. Pendant tout le film, j'ai eu l'impression que Violette servait d'instrument dans les mains de Simone de Beauvoir pour accomplir son combat féministe. Il a beaucoup de manipulation de la part de Simone et c'est un peu dérangeant. Ce film quand même un peu long. Il y a au moins vingt à trente minutes de trop. Autant de passion c'est très vite épuisant alors en avoir pendant deux heures vingt ça fait beaucoup à digérer d'un coup. Néanmoins c'est un très très beau film où une fois de plus Emmanuelle Devos et Sandrine Kiberlain m'ont charmé. s'il ne doit en rester qu'un mot de ce film, ça sera le mot passion.

Mon avis : @@@@

bon film.

A+
Enregistrer un commentaire