06 février 2012

La vérité si j'mens 3

Il a fallu attendre 11 ans pour avoir un troisième épisode de la vérité si je mens. Et franchement ils auraient d'attendre encore 10 ans parce que ce 3ième épisode est plutôt mauvais. Il souffre du même mal que les Bronzés 3. Je vais croire que le chiffre 3 est porté par une malédiction : la malédiction de l'arrogance et de la fainéantise. De l'arrogance parce qu'ils ont eu l'audace de croire qu'un titre suffit pour faire un bon film. Et la fainéantise de jouer dans un film sans faire le moindre effort pour qu'il soit bon. Ce film sent le réchauffé et la repasse à plein nez. On a droit aux mêmes gags, aux mêmes situations qu'il y a onze ans. L'histoire est tellement pauvre qu'elle ne sert que de prétexte pour enchaîner ces soit disant gags... Tout est tellement prévisible qu'il n'y a pratiquement aucun intérêt à retenir. Et l'histoire du coup de foudre entre Gilbert Melki alias Patrick Abitbol pour sa contrôleuse du Fisc frôle le ridicule (en plus le coup de la chanson Ti Amo pour marquer le coup de foudre a déjà été utilisé dans Astérix et Cléopâtre). En même temps j'ai trouvé les acteurs à peine moyen. Je suis marqué comme eux non plus de ne font pas d'effort pour enflammer le film. Alors bien sûr on voit leur connivence et le plaisir qu'ils ont à jouer ensemble mais ils ne sont pas foulés vraiment. Ils assurent le minimum syndical. C'est presque à se demander s'ils ne sont pas là simplement pour cachetonner. A côté de ça, forcément on rigole et ce n'est pas un moindre mal. Et même si ça ne vole pas haut, on a du plaisir à les retrouver. Leurs affinités sautent aux yeux et il leur suffit de pas faire grand chose pour qu'on sourit. Il suffit juste qu'ils soient là. Bref c'est un film paresseux, fait par un réalisateur et des acteurs paresseux. A force de paresse, j'en suis sorti fatigué. 

Mon avis : @@ (c'est généreux)

Bon film.

A+
                   
Enregistrer un commentaire