17 février 2012

La dame de Fer

Meryl Streep est vraiment une très grande actrice. Avec ce film elle le prouve encore plus. Son interprétation de Margaret Thatcher est tout simplement incroyable. Malheureusement c'est le seul intérêt de ce film. Le reste n'est pas à la hauteur et c'est une vraie déception. Je savais avant d'aller le voir que le film portait plus sur son personnage de femme en politique que sur sa carrière de premier ministre britannique. En plus le fait de la filmer agée et atteinte de la maladie d’Alzheimer ne peut que la rendre touchante et attachante. On ne peut qu'être touché par la souffrance et la déchéance de cette vieille dame. Sauf que la vieille dame c'est Miss Maguy, le pire dragon que le Royaume Uni aie porté. Le film fait l'impasse totale sur le climat politique de l'époque, sur les conflits durs et parfois sanglants qu'a connu l'Angleterre et dont Margaret Thatcher a été le catalyseur, pour ne pas dire l'instigatrice. En France Nicolas Sarkozy focalise sur sa personne une certaine forme de rejet (il y a les pro et les antis). Avec Elle, Nicolas passe pour une petit garçon de maternelle qui joue dans le bas à sable (loin de moi l'idée de dénigrer Sarko bien sûr). Et pour mes convictions politiques, Margaret Thatcher représente tout ce que je déteste le plus dans l'idéologie ultra libérale en vogue à l'époque. Dans ce film rien de tout ça. C'est un personnage lisse, sans aspérité, sans contradiction ni controverse. C'est dommage, ça en aurait fait un personnage encore plus passionnant. Heureusement il y a Meryl Streep. Et là elle enfonce tout. Le film ne repose que sur ses épaules et les autres personnages sont transparents voire insignifiants. je pense que ce rôle restera pour elle un de ses plus grands rôles parce qu'il est à ranger au rang des performances (au même rang que Gérard Depardieu dans Cyrano, De Marion Cotillard dans La môme, de Glenn Close pour les Liaisons dangereuses, Imelda Staunton pour Vera Drake, Yolande Moreau dans Séraphine ou Eric Elmosnino dans Gainsbourg Vie héroïque...). 
Après avoir vu le film, je retourne vite chez moi pour me remettre les idées en place en écoutant la chanson de Renaud : Miss Maguy. Parce que finalement c'est lui qui avait raison.

Femme je t’aime parce que
Tu vas pas mourir à la guerre
Parc’ que la vue d’une arme à feu
Fait pas frissonner tes ovaires
Parc’ que dans les rangs des chasseurs
Qui dégomment la tourterelle
Et occasionnellement les Beurs,
J’ai jamais vu une femelle
Pas une femme n’est assez minable
Pour astiquer un revolver
Et se sentir invulnérable
A part bien sûr Madame Thatcher...        

Néanmoins, il faut aller voir ce film rien que pour admirer Meryl Streep et c'est tout ce qui compte.

Mon avis : @@@

Bon film.

A+  
Enregistrer un commentaire