07 septembre 2010

Oncle Boonmee

Cher Apichatpong Weerasethakul,
                                                Que dire sur ton film Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures)? Je dois reconnaître que j'avais très peur d'aller voir ton film tellement il avait l'air d'être un ovni cherchant à nous emmener dans une autre galaxie. Le voyage, j'y ai eu droit, pour ce qui est de l'autre galaxie, je n'y suis pas encore arrivé... J'ai peur de mettre perdu en chemin. J'ai lu des critiques dithyrambiques sur ton film, un concert de louanges où le spectateur atteignait la grâce et ce grâce à toi justement.  Je dois reconnaître que je n'ai pas atteint l'extase. Je n'ai pas ressenti le côté merveilleux de ton histoire. J'ai bien senti cher Apichatpong, que dans ton cinéma il y a de la plénitude. J'ai ressenti une certaine forme de douceur et de sagesse dans tes histoires. Même avec ces singes aux yeux rouges avec sa métaphore du purgatoire. Mais je n'ai pas tout compris, surtout la séquence avec la princesse qui prend un bain. Tu dis dans tes interviews que c'est à chacun d'y voir et de ressentir les choses mais je ne suis pas d'accord avec toi. Tu n'en dis ou montre pas assez. Tu ne peux pas nous abandonner au début du chemin sans indication. J'ai vu pas mal de monde dans la salle décrocher voire partir avant la fin. Mais bon je ne t'en veux pas parce que je me suis surpris à aimer ton film. J'ai apprécié l'introspection de tes personnages sur leur vie et sur les évènements qui ne surviennent pas par hasard. J'avais eu peur de la durée du film mais les deux sont passées assez vite. Je te félicite pour la Palme d'Or. Je pense que c'est grâce à Tim Burton car ton film correspond bien à son état d'esprit. Pour moi  Poetry avait ma préférence et j'attends de voir Des hommes et des dieux de Xavier Bauvois pour attribuer ma propre palme. 

Finalement mon cher Apichatpong, je te remercie pour ton film parce que j'y ai pris du plaisir. Mais la prochaine fois il faut que nous fasse un film plus simple.

Avec toute mon amitié.

Steph.

PS. Mon avis : @@@


Enregistrer un commentaire