29 septembre 2010

Amore

J'ai quand même été un peu déçu avec ce film. Dans l'ensemble il est pas mal mais il y a quelques points qui m'ont dérangé. Déjà le sujet n'a rien de nouveau parce qu'une histoire d'amour (de passion même) entre deux personnes qui ne sont pas du même milieu on l'a déjà vu avec les films Partir (avec Christin Scott-Thomas et Sergi Lopez) et Mlle Chambon (avec Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain). Mais cette passion n'est pas le centre du film, c'est plutôt les relations entre les membres de cette famille italienne qui sont le principal sujet. Et là ça se passe beaucoup moins bien. J'ai trouvé qu'il y avait trop de personnages, qu'ils ne sont pas assez exploités. Il manque carrément des morceaux comme le grand père qui transmet son héritage au début du film et qui disparaît assez rapidement. On suppose qu'il est mort mais c'est pas précisé. C'est comme la relation amoureuse du fils. On suppose qu'entre le début et la film du film il s'est marié mais on n'en a pas la confirmation que ça soit en image ou par les dialogues. Ces moments ont du être coupés au montage parce que même avec ces coupures, on a un film qui s'étale en longueur. ça n'en finit plus, il y a beaucoup de scènes inutiles qui aurait pus alléger le dispositif.  J'ai trouvé les décors très laids, surtout la maison familiale... il s'en dégage une lourdeur presque écrasante qui ne fait que mettre en avant les côté négatifs, tristes ou sombres. En tout cas ça ne les mets pas en valeur. Après ça il y a quelque chose qui m'a profondément énervé : c'est quoi cette façon de filmer en flou dès qu'il y a quelque chose "d'inavouable" qui se passe? comme la femme qui cède à son désir et qui trompe son mari, ou la fille qui ose enfin assumé sa sexualité... On dirait que c'est quelque chose de honteux et qu'on ne doit pas le montrer (ou le moins possible). Je ne comprends pas cette forme de conservatisme. Bon après ce concert de reproches (justifiés) j'ai trouvé que Tilda Swinton est merveilleuse. Comme d'habitude avec cette actrice. Elle dégage une aura, une présence qui envahit tout l'espace. Elle est lumineuse et extraordinaire. Elle m'avait déjà fortement impressionné dans ses films précédents comme Julia (magnifique), Burn after reading ou Mickael Clayton et même dans le fade Benjamin Button (où sa seule séquence sauve le film du désastre). Oui je suis un grand fan de Tilda Swinton mais j'assume. Les autres acteurs sont bons aussi. La complicité mère-fille est assez touchante. le cuisinier (amant) est bien aussi.
Malgré toutes ces critiques sévères de ma part et bien qu'il soit un peu trop long, il y a quand même du bon dans ce film et on peut passer une bonne soirée en le regardant mais en V0 parce que l'italien est une langue belle. On ferme les yeux, on écoute et on rêve...

Mon avis : @@@

Bon film.
Enregistrer un commentaire