30 juin 2012

The dictator

Je ne suis pas un grand fan des films de Sacha Baron Cohen. Je n'ai que moyennement aimé son film précédent : Bruno. Il s'est spécialisé dans la dénonciation du conformisme  mais il faut qu'il le fasse sous l'angle de la grossièreté et de l'outrance. Alors secouer le conformisme par la transgression est en soit une bonne idée, sauf qu'ici pour les films de Mister Sacha, le résultat n'est pas forcément de bon goût ni efficace. Il n'y a qu'à voir avec ce film. Ce film est d'une grossièreté impressionnante mais le message qu'il essaie de nous envoyer ne passe pas vraiment. Bon moi les "caca prout-prout", j'aime bien et certains gags ici sont à mourir de rire mais il n'y a que ça. L'histoire et surtout la fin de l'histoire sont d'une banalité affligeante et certaines de ses idées sont plus que contestables parce que sous ses faux airs de comédie, c'est un film très sérieux. Et faire dire à son personnage que les US sont une dictature comme les autres, il y a franchement de quoi discuter sur ce point là. Je trouve quand même que pour un film qui se veut anti conformisme, notre très cher Sacha Baron Cohen se plit de manière évidente au conformisme ambiant (ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...). En fait, ce film il ne faut le voir qu'au premier degrés. Si on en reste à ce niveau d'analyse on se marre bien sinon on risque de trouver le message politique caché derrière d'une pertinence plus que contestable. 

Mon avis : @@

Bon film.

A+

Enregistrer un commentaire