23 juillet 2011

Une séparation

Avec un mois de juillet aussi pourri je n'aurais jamais cru que le premier rayon de soleil viendrait d'Iran. J'ai quand même eu très peur avant d'aller voir ce film. Déjà parce qu'il fait plus de deux heures et qu'il aborde le sujet de la religion. J'ai trouvé que le réalisateur Asghar Farhadi avait brillamment surmonter l’écueil de la religion. Même si celle ci est très présente, elle n'envahit pas tout l'espace et l'esprit. Pour ce qui est de la longueur c'est une peu moins pari réussi. Deux c'est trop long pour ce genre d'histoire mais je me suis surpris à être embarqué par ce film. Déjà grâce au talent des acteurs, à la complexification sans cesse croissante de l'histoire qui lui donne une efficacité redoutable. l'ensemble de l'histoire et de l'intrigue repose essentiellement sur les dialogues et là c'est impressionnant. On en prend plein les oreilles et ils parviennent même à faire monter la tension. On se retrouve même avec un vrai suspense qui vous tient en haleine jusqu'au bout. Je n'aurais jamais cru un jour me retrouver comme ça pendu à des autant de lèvres. Bref c'est un film brillant, d'une très grande intelligence et qui a su me captiver sans me faire peur. Bravo l'artiste!

Mon avis : @@@@

Bon film.

A+
Enregistrer un commentaire