29 juillet 2011

Absent

Ce film est soporifique et énervant à la fois. Soporifique parce qu'en une heure et demi il ne se passe rien ou pas grand chose. Et énervant parce qu'il y a plusieurs choses qui m'on gonflé pendant la projection. Ce film fait à peine une heure trente mais qu'est ce qu'on "s'emmerde"...! Il ne se passe pas grand chose. Tout est dans l'intention et la suggestion. Bon sauf qu'après 45min de suggestion on commence à cligner de l’oeil parce qu'on aimerait qu'il y aie un peu d'action (passer aux choses sérieuses). En plus j'ai trouvé toutes ces suggestions de désirs très mal filmées. C'est soulignée à la truelle ou au béton armé tellement c'est insistant. C'est pas des regards qu'ils s'échangent se sont des parpaings tellement c'est lourd et forcément ça tombe dans le cliché. A côté de ça la musique est insupportable. Elle est aussi lourde que leurs regards et ce fut très désagréable. Autre chose qui a fini de m'énerver : les sous titres. Je suis un inconditionnel de la VO sous titrée (et même en roumain ou en iranien pendant 2 heures) mais là les sous titres ne sont pas synchro avec les dialogues. La traduction s'affiche à la fin de la parole. Ce qui fait que tu lis la ligne alors que l'autre personnage a commencé à parler. C'est prodigieusement énervant. J'ai souffert pendant toute la projection. C'est vraiment une grosse déception parce qu'il n'y a rien à sauver dans ce film (même pas le générique c'est dire si je me suis fait ch...).  Le cinéma argentin ne m’emballe pas du tout avec ce film. 
"Don't cry for me Argentina, the truth is i nerver left you..." sauf que Madonna n'était pas là et elle me manque.

Mon avis : @

Bon film.

A+
        
Enregistrer un commentaire