27 décembre 2011

Les tribulations d'une caissière



Ça me fait vraiment mal au coeur de la dire mais ce film est une vraie déception. J'ai suivi les tribulations d'une caissière sur son Blog. J'aimais beaucoup les articles d'Anna Sam. Ayant été moi même caissier il y a pas mal d'années (et le premier qui dit caissière, je l'emplâtre...), je me suis un peu retrouvé dans ce qu'elle racontait dans son blog. C'est pour ça que j'attendais le film tiré de ses histoires avec impatience. Et là quelle déception. Et même si on retrouve un peu de l'esprit du blog, le film n'a rien avoir avec ses origines et le résultat n'est pas du tout à la hauteur de mes attentes. Déjà d'une chronique presque quotidienne d'une caissière de supermarché on est passé à un comédie romantique où le prince charmant n'a pas tardé à pointer le bout de son nez. Si bien que le film se transforme en une petite "bleuette" d'une convenance affligeante (pour ne pas dire sinistre). C'est la rencontre entre Ed l'épicier avec Barbara Cartland. C'est un film gentil et naïf, mais Naïf dans ce qu'il y a de plus mauvais (pour ne pas dire niais). Bref le ressort comique ou romantique ne marchant pas, il reste les acteurs. Déborah François s'en sort plutôt bien. C'est un peu grâce à elle qu'on évite le naufrage avec ce film. Il reste quand même un autre espoir dans ce film (un autre Skywalker presque), c'est Firmine Richard. Elle tient son rôle de manière magistrale (normal je l'adore alors je ne suis pas forcément impartial mais c'est mon avis et je le partage). Alors si vous allez voir ce film ne soyez pas déçu si ça n'est pas un grand film. Vous ne serez pas désarmé par ce sentimentalisme qui transpire de chaque scène parce que le film est réservé à ceux ou celles qui attendent encore leur prince. 

Mon avis : @@

Bon film.

A+
       
Enregistrer un commentaire