18 janvier 2011

Incendies

C'est un film extraordinaire...!!! A lui seul, il rattrape les 50 derniers mauvais films que j'ai pu voir. En ce début d'année cinématographique assez triste, ce film apparaît comme une étoile, il m'a emporté et il restera comme une référence. C'est une tragédie grecque qui se déroule sous nos yeux. L'intensité tragique se déploie méthodiquement et on découvre l'histoire de cette famille intimement liée à l'histoire du Liban. Ce film m'a secoué par sa construction, sa noirceur mais aussi par sa beauté d'une certaine manière. La présence et l'interprétation des acteurs sont magnifiées par le scénario quoique complexe mais remarquable. On part de rien, juste de questions où ces enfants ont besoin de réponse après la mort de leur mère et c'est toute l'Histoire que l'on va apprendre et découvrir. L'histoire du Liban mais aussi l'histoire de leur mère. J'ai été perdu par l'horreur mais emporté par l'émotion au fur et à mesure que le puzzle se reforme. Les morceaux manquants viennent s'ajouter aux autres avec un brio et une inventivité déroutante. J'ai lu que ce film est en fait tiré d'une pièce de théâtre. J'essaie d'imaginer ce que pourrait donner cette histoire au théâtre en étant privé du pouvoir évocateur et explicatif des images. Je me dis alors que la pièce doit reposer entièrement sur le texte (contrairement au film) et l'effet doit en être démultiplié. Je vais encore me répéter mais c'est avec ce genre de film que j'aime le cinéma. Parce qu'avec une simple affiche (qui ne m'attirait pas au départ) et deux heures assis dans un fauteuil, on reçoit une leçon de vie et on est submergé par ses émotions. Quand je dit "on", je parle de moi et que ne pourrai jamais être blasé parce que même après de très mauvais films, on peut tomber sur ce genre de film là, de merveilles où on sort de la projection encore ébranlé par ce que l'on vient de voir. On est à peine le 18 janvier et l'année cinématographique commence enfin!


Mon avis : @@@@@


Bon film.


A+  
Enregistrer un commentaire