31 janvier 2011

Angèle et Tony

Dès le générique de début, ce film sentait le poisson. J'ai eu droit à un cours sur la poissonnerie, en long, en large et en travers. Je me suis ennuyé ferme pendant au moins la moitié du film (quand je commence à regarder à montre à peine au bout de 20 minutes, c'est mauvais signe). Et puis au bout de 3/4 d'heure, le film commence enfin. On oublie le poisson, on range les filets et le bateau et on passe aux choses sérieuses. Et là je ne sais pas comment mais il s'est passé un petit miracle! L'histoire se remplit d'une émotion et d'un sensibilité inouïe. J'ai pu la toucher et la sentir du bout des doigts. C'était merveilleux de voir comment enfin les visages s'ouvrent, les yeux brillent et les murs tombent les uns après les autres... et comment les sentiments et l'émotion passent. Alors pour un film d'une heure trente, on a droit à 30 minutes de grâce absolue qui sauvent le film et se fut un vrai bonheur. Finalement ça vaut le coup d'attendre et que de temps en temps il faut dépasser sa première impression.


Mon avis : @@@@


Bon film. 


A+
Enregistrer un commentaire