29 octobre 2012

Dans la maison

J'ai mis beaucoup de temps pour aller voir ce film. Je redoutais le sujet et un film plombé par une relation forcément ambigüe entre le maître et son élève. Et puis au bout d'un mois j'y suis allé et je ne le regrette pas. J'ai trouvé que c'était un film passionnant. La construction de l'intrigue et l'escalade des rapports entre ce professeur et cet élève est brillante et réussie. On bascule en permanence à un basculement d'attraction/répulsion et de domination/soumission entre ces deux personnages. Et même à la fin on ne sait pas qui a pris le dessus sur l'autre. François Ozon parvient pendant tout le film à maintenir le doute sur la réalité de ce qui se passe. Les acteurs sont bons. J'ai aimé Fabrice Luchini, cette fois il n'en fait pas trop et convient parfaitement à son personnage. J'ai beaucoup aimé le personnage de sa femme jouée par Christin Scott-Thomas. Elle a un jeu ambigu. Elle est à la fois sa bonne conscience qui cherche à l'empêcher d'aller plus loin dans ce traquenard mais finalement elle est comme lui et elle meurs d'envie de connaître la suite. Si bien qu'il y a un vrai suspense qui s'installe et la tension monte au fur et à mesure avec une très grande efficacité. La fin est un peu  prévisible convenue mais ça n'est pas grave parce que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette histoire un peu "voyeuriste" et malsaine sur les bords. Le mélange fiction/réalité fonctionne à merveille et ça donne un film très réussi pour moi.

Mon avis : @@@@

Bon film.

A+
           
Enregistrer un commentaire