08 janvier 2009

Che : l'argentin (1ère partie)

C'est un film intéressant quoique un peu long. La prestation de Benicio Del Toro s'impose clairement. C'est un film efficace, prenant et réaliste. Mais il y a une chose que je comprends pas dans ce film : c'est sa "neutralité". Je ne comprends pas comment on peut faire un film sur ce genre de personnage qui est tout sauf neutre et rester aussi distant par rappport au enjeux et au contexte historique? J'aurais tendance à l'analyser comme de la complésance. Et je ne parle pas du personnage de Fidel Castro à la limite du héros (mais très bien interprété). C'est Drôle parce que c'est un film américain et que Steven Soderbergh ne pose aucun regard ou analyse critique sur le Ché. Il prend à contrepied la mentalité américaine sur Cuba.

"El socialismo o la muerte...!!!"

Mon avis : @@@

Don film.

A+
Enregistrer un commentaire