10 juin 2013

Ginger & Rosa

C'est un petit film que j'ai découvert lors des conseils de fin d'émission du Masque et la plume sur France Inter le dimanche soir à 20 heures (ou en podcast). Je ne l'avais pas repéré avant et franchement j'en remercie Eric Neuhof de l'avoir conseillé parce que ce film est une petite merveille d'émotion. L'histoire se passe au milieu des années 60 et j'ai ressenti toute le bouillonnement révolutionnaire et pacifique de cette époque au travers de ces deux jeunes filles de 16 ans. J'avais déjà vu et apprécié Elle Fanning dans Somewhere de Sofia Coppolla et dans super 8 de J.J Abrams. Et cette fois je la retrouve du haut de ses 16 ans, les hormones en ébullition à tenir tête au monde entier tout en gardant une énorme part de fragilité. Elle porte cette fragilité avec beaucoup de charme et d'émotion. Vraiment cette très jeune actrice est incroyable. C'est un film sur le passage à l'âge adulte avec toute les désillusions que ça implique. Sally Potter filme ses personnages avec autant d'énergie et de fougue que ses actrices. On obtient une intensité émotionnelle incroyable et j'ai eu le cœur qui battait à l'unisson de celui de la petite Ginger... C'est à dire très vite. Bref c'est un film qui m'a beaucoup touché. C'est mon côté midinette idéaliste qui ressort. Mais ça n'est pas grave j'assume et j'aime ça.

Mon avis : @@@@

Bon film.

A+

                          
Enregistrer un commentaire