08 mars 2010

Shutter Island

Il faut bien reconnaitre que Martin Scorsese a du talent. la mise en scène et les images sont brillantes comme d'habitude. Il arrive à ce que l'on reste scotché au fauteuil. Cependant cette fois il a eu la main lourde. Même si chaque plan, chaque image est ultra léchée et travaillée au millimètre, c'est à coup de marteau qu'il nous montre les moments importants. La musique aussi n'arrange pas les choses. Ça en devient assommant parfois. C'est une histoire très compliquée quand même. j'ai eu du mal à suivre la première heure à cause de ces flashbacks incessants qui rajoute à la lourdeur ambiante (à la longue sa bobonne m'a plus gonflé qu'autre chose). Finalement au bout d'une heure j'ai compris que tout ça c'était volontaire pour alourdir le climat et le rendre suffoquant. malheureusement je dois dire que j'étais loin de la suffocation, mais plutôt d'une gêne insistante qui ne veut pas partir. Même après le dénouement alors que tout est plus clair (quoi que...) je suis resté sur toutes ces complications. Je ne comprends pas cette fascination de Martin Scorsese pour la violence. Il en est tellement fasciné qu'il la filme en voulant la rendre belle et fascinante. J'ai du mal a rentrer dans cette admiration. J'ai de loin préféré son film sur les Rolling Stones (bien que ça n'a rien à voir, mais juste pour citer le nom : Shine a light).

Mon avis : @@@ (Pour Martin et les efforts de Léonardo à s'éloigner de Titanic).

Bon film

A+
Enregistrer un commentaire