18 octobre 2008

Coluche

Je retrouve avec ce film le même paradoxe qu'avec Sagan en juin dernier. La mise ne scène, les images, le montage ne sont pas à la hauteur de l'enjeu. Mais tout le film est écrasé par l'interprétation exceptionnelle de François-Xavier Demaison. je dirais la même chose que pour Sylvie Testut avec Sagan, il n'imite pas Coluche. Il est Coluche. La ressemblance physique est troublante. Mais la voix, le ton, les expressions... tous ressemble tellement à Coluche. C'est extraordinaire! En plus de ça je me suis retrouvé surpris par ce film sur un autre aspect: celui de l'actualité. l'action du film se situe fin 80, début 81. Il y 28 ans déjà. Et déjà à cette époque alors que les restos du coeur n'existaient pas encore son discour politique était d'une clairvoyance étonnante. Et tellement d'actualité encore de nos jours. Je repense aux mots de l'abbé Pierre quand il disait : "la misère ne se gère pas, elle se combat". C'est une preuve supplémentaire de la faillite de nos politiques depuis 30 ans. Il n'aurait pas aimé vivre à notre époque.

"J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s'inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle.
TOUS ENSEMBLE POUR LEUR FOUTRE AU CUL AVEC COLUCHE.
Le seul candidat qui n'a aucune raison de vous mentir ! »
Mon avis : @@@@

Bon film.

A+
Enregistrer un commentaire