20 octobre 2007

Avant que j'oublie (parce qu'on en meurt...)

C'est un film assez sombre qui flirte avec la maladie, le désespoir, la vieillesse et la peur qui l'accompagne. J'avais déjà vu et apprécié son film précédent : "La chatte à deux têtes". On dirait une suite à se film mais avec d'autres personnages. Une suite à une autre époque de la vie, plutôt à la fin de la vie. C'est du Aznavour version gay quoi... avec quelques images crues (c'est le cadeau Bonux). Bon sans rire, et comme le dit Télérama, ce film est conduit simultannément par l'humour et le désespoir. On rit plus que l'on ne pleure et ça fait du bien.

Mon avis : @@@@

Bon film

A+
Enregistrer un commentaire