10 juin 2007

Au ciné vendredi soir : L'avocat de la terreur

Je pensais en savoir un peu plus sur ce triste personnage. En sortant j'ai été guère avancé.
J'ai une drôle d'impression, je ne sais pas qui a gagné à la fin du film entre le réalisateur et l'avocat.
Au final je pense que c'est plutôt Jacques Vergès qui l'emporte en jouant avec la caméra et avec les quelques infos qu'il lâche. le film est un peu trop confus et ça n'arrange rien à faire avancer le "schmilblick"...

le seule chose dont je suis sûr c'est qu'avant ce film je n'aimais pas tellement ce sombre personnage. Après ce film je l'apprécie encore moins, c'est bien le seul attrait de ce film et non des moindres.

Mon avis : @@

Bon film

A+
Enregistrer un commentaire